La Réserve de girafe de Kouré : pourquoi faut-il absolument la découvrir ?

girafes peralta du Niger

Il est dans la nature des animaux qui n’existent nulle part ailleurs que dans un seul endroit de la planète. Comme il est rare de voir un troupeau d’animaux sauvages partager son espace et mener son train de vie quotidien avec une population humaine. Pourtant, c’est le spectacle unique et merveilleux que vous offre la Réserve de girafe de Kouré.

Découvrez pourquoi cette réserve procure tant de plaisir et suscite la curiosité inouïe des touristes ! Mais avant, il faut connaître l’histoire de ces grands mammifères…

A lire aussi : Meknès, à la découverte du moyen atlas

L’histoire émouvante des dernières girafes d’Afrique de l’ouest et du monde

Elles vivaient paisiblement dans la Réserve de Gadabédji, à quelque 800 km de leur site actuel. Mais braconnées et menacées par les hostilités climatiques, elles trouvèrent le havre de paix dans la commune rurale de Kouré (environ 60 km à l’est de Niamey).

Ainsi, jusqu’au milieu des années 90, on ne comptait pas plus de cinquante girafes peralta. En fin 2017, la Réserve de Kouré comptait un peu plus de 600 individus.

A lire en complément : Bienvienue sur CIV !

Aujourd’hui, même si elles sont souvent dédaignées par leurs voisins les humains (à cause de conflits d’intérêts liés au partage de l’espace environnemental commun), ces girafes jouissent d’une certaine protection, dont celle des villageois et des guides touristiques.

Sans trop vous faire attendre, allons à la découverte de la Réserve de girafe de Kouré

À la découverte de la Réserve de girafe de Kouré

Maintenant que vous savez quelque chose sur l’histoire des girafes de Kouré, voici les raisons pour lesquelles vous devez absolument découvrir leur réserve.

Être très proche des animaux géants au cou long

Ayez le privilège unique d’être juste à quelques petits mètres de ces impressionnants et imposants animaux. Venez les voir gambader librement en pleine savane, dans leur parc sans enclos d’environ 116 625 hectares. Venez les observer s’abreuver paisiblement autour des points d’eau ou brouter délicatement les feuilles en défiant les méchantes épines d’acacia. Et si la chance vous sourit, vous aurez le privilège de rencontrer les plus grandes de ces girafes de la réserve, qui atteignent les 5,80 mètres.

Bref, le spectacle que vous livre l’exploration de cette réserve est époustouflant et d’une rare magnificence.

Emporter des souvenirs inoubliables

De par la beauté de leur démarche, leur posture, le caractère imposant de leur stature, les girafes de Kouré ont tant à vous offrir pour vous permettre de produire et d’emporter avec vous de beaux clichés inoubliables. L’écosystème est vaste et varié, la verdure est immense : sachez simplement à quel endroit et à quel moment photographier ces animaux.

Mieux, pour impressionner votre famille, vos amis et collègues, pourquoi ne pas prendre des photos avec ces géantes créatures ? Elles sont inoffensives, et ne pensez pas les effrayer facilement : elles sont habituées à la présence humaine… Approchez-vous le plus lentement et le plus près possible d’elles et faites-vous photographier pour une collection de cartes postales uniques et magnifiques…

Le droit à une visite guidée

Vous craignez de rentrer « bredouille » de votre excursion, c’est-à-dire sans voir aucune girafe ? Ne vous en faites pas : vous êtes accompagné (obligatoirement) par un guide touristique bien informé des mouvements des girafes.

Que retenir pour une visite réussie de la Réserve de girafe de Kouré ?

Pendant et juste après la saison des pluies, les girafes sont trouvables sur le plateau de la réserve. Le moment le plus propice pour profiter pleinement de leur présence est donc compris entre septembre et octobre.

Par ailleurs, prévoyez, entre autres, environ :

  • 6 € / personne pour l’entrée de la réserve ;
  • 8 € pour l’association des guides ;
  • 0,8 € / appareil photo…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *