L’île de Sainte-Marie à Madagascar, l’île aux pirates

Appelé « Nosy Boraha » et autrefois nommée Nossi-Ibrahim, Sainte-Marie se trouve au cœur de l’océan indien au large de l’île de Madagascar et dévoile des paysages dignes d’une carte postale. Situé au nord de Tamatave, l’île paradisiaque affiche une mesure de 60 km de long et 5 km de large. Que faut-il savoir avant de décider d’y faire une escale ?

L’île aux pirates

L’île de Sainte-Marie profite d’une situation favorable et d’un climat tropical procurant aux touristes des vacances inoubliables. L’archipel représente une succession de petits villages dont le plus célèbre reste Ambodifotatra, se trouvant à 10 km du sud de l’endroit. À partir du XVIIIe siècle, l’île a accueilli des milliers de pirates et de même pour les zones environnantes telles que Fénérive, Foulpointe, Tintingue, la pointe de Larrée, la baie d’Antongil et Nosy Mangabe.

Les vestiges témoignent de la présence et l’installation des corsaires ou forbans en citant entre autres les épaves de navires de la capitale Ambodifotatra. Les pirates dominent les peuplades locales incluant les Betsimisiraka de Foulpointe et les résidents avoisinants. Le commandement a été mené par Ratsimilaho, le fils d’un pirate anglais et la fille d’un chef de Sainte-Marie. L’origine de son appellation provient des navigateurs portugais qui baptisèrent l’île au XVIe siècle.

Cimetière des pirates
Cimetière des pirates

La situation géographique

Longtemps, le paradis tropical est protégé du tourisme de masse avec une variété de plages et des petits villages de pêcheurs prônant un mode de vie traditionnel et séculaire. D’une manière générale, on circule exclusivement à pied ou bicyclette en raison d’une infrastructure routière assez limitée. Par conséquent, l’île comporte beaucoup de pistes et sentiers. L’île aux nattes se trouve plus au sud et quant au climat, l’île profite d’un ensoleillement presque toute l’année offrant aux habitants et voyageurs un environnement agréable et paisible.

Sur le plan économique, la culture du girofle reste la principale activité de l’île avec des méthodes de préparation bien spécifiques.

Sites touristiques et activités

L’île Sainte-Marie regorge de loisirs en choisissant entre les promenades et les baignades dans les eaux cristallines. Les activités aquatiques sont les plus privilégiées en citant par exemple, la plongée sous-marine en ayant la chance d’admirer les baleines à bosse durant les mois de juillet et octobre. On dénombre au moins une centaine de cétacés qui se reproduisent pendant cette période et mettre bas dans les environs. C’est un sanctuaire des baleines à bosse qui offre un spectacle impressionnant nommé « Whales watchers » lorsque le mâle convoite la femelle.

paysage Sainte-Marie, Madagascar
Les paysages de Sainte-Marie, Madagascar

L’archipel dévoile une oasis de verdure conservant des cascades, des fonds marins exceptionnels renfermant des poissons exotiques et des espèces florales uniques au monde. Par ailleurs, l’île est réputée pour le calme qui y règne et la richesse du patrimoine. Visitez le cimetière des pirates à bord de pirogue traditionnelle en passant par la baie des Forbans. À quelques kilomètres, la Baie d’Ampanihy est recouverte de champ de vanille et de girofle dans le village d’Anafiafy. La ville d’Ambodifototra offre aux vacanciers une occasion de flâner sur le port, les boutiques de souvenirs et l’îlot Madame.

caméléon à Sainte-Marie - Madagascar
crédit photo : https://www.flickr.com/photos/42244964@N03/4027515688

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

742144ac353bc4c331b90c9e7c00c6fb\\\\\\\\\\\